Comment bénéficier au mieux du statut d’auto-entrepreneur ?

Le statut auto entrepreneur bénéficie à de nombreux Français à travers l’Hexagone, et séduit chaque année de nouveaux actifs en raison des avantages qu’il procure à ses bénéficiaires. Entre démarches d’inscription faciles à effectuer et gestion administrative ou financière simplifiée à l’extrême, ce régime comporte son lot d’attraits. Éléments d’explication.

Qu’est-ce que le statut d’auto-entrepreneur ?

La création du statut d’auto entrepreneur remonte à 2009, et l’objectif de cette mesure était de dynamiser le marché du travail en stimulant l’esprit d’entrepreneuriat en France. Contrairement à d’autres régimes soumis à des contraintes plus lourdes, comme l’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), la gestion d’une auto-entreprise est considérablement simplifiée.

En effet, il est impératif de fournir un capital social et de rédiger les statuts d’une EURL lors de sa création, alors que la mise en place d’une micro-entreprise, comme nous le verrons plus bas, est l’affaire de tout juste quelques minutes, en totale gratuité. Par ailleurs, les auto-entrepreneurs ne sont tenus que de tenir à jour un carnet de recette, voire un carnet d’achat s’ils en réalisent au titre de leur activité professionnelle, et de conserver l’ensemble de leurs devis et de leurs factures.

Parmi les contraintes de la micro-entreprise, on peut également citer le plafonnement du chiffre d’affaires, déterminé à 70 000 euros pour les activités de services et à 170 000 euros pour la vente de produits.

Comment créer votre auto-entreprise ?

Il est extrêmement simple de mettre en place une micro-entreprise, puisqu’il n’est pas nécessaire de se déplacer pour ce faire. Il vous suffit en effet de remplir un formulaire en ligne en renseignant votre identité, vos coordonnées ainsi que la nature de votre future occupation professionnelle. Vous êtes alors affilié à un CFE (Centre de formalités des entreprises) tel que l’URSSAF et recevez un numéro de SIRET.

Vous êtes libres de commencer à commercialiser vos services ou vos produits, donc à les facturer, dès lors que vous êtes détenteur de votre statut d’auto entrepreneur.

Et si la création d’une telle structure est simple, sa clôture l’est tout autant ! Vous pouvez également mettre fin à votre auto-entreprise en ligne. Vous disposez donc d’une grande flexibilité dans la création et la suppression de votre régime, ce qui vous offre la possibilité de vous lancer dans l’aventure sans vous engager, ni vous exposer à de trop gros risques.

Quels sont les atouts d’une micro-entreprise ?

Il existe autant de bonnes raisons que d’avantages accompagnant le statut d’auto-entrepreneur, comme évoqué par Entreprise et Compagnie. En voici une liste :

  • Les auto-entrepreneurs sont exonérés de TVA, ce qui signifie que vous ne la facturez pas à vos clients. Vos prix sont donc plus compétitifs que ceux de vos concurrents.
  • Vous avez la possibilité de cumuler votre activité avec une position de salarié ou une fonction publique. Une excellente manière de tester un projet professionnel mûrement réfléchi sans prendre trop de risques, ou d’entamer une reconversion professionnelle tout en continuant à percevoir des rentrées d’argent régulières.
  • Vous pouvez choisir entre une déclaration de chiffre d’affaires mensuelle ou trimestrielle, selon vos préférences personnelles. C’est sur cette déclaration que sont calculées les cotisations pour votre régime fiscal et social.

Vous l’aurez compris, ce régime offre de nombreux avantages. S’il peut être utilisé de manière dérivée par certaines entreprises en guise de salariat camouflé, il reste un atout de taille pour qui souhaite se lancer dans un projet professionnel sans s’exposer à des risques trop importants. Il est bien souvent utilisé comme première étape et tremplin avant la création d’une structure plus encadrée et plus contraignante, telle que l’EURL. Voilà pourquoi de nombreux Français choisissent chaque année de se lancer dans une telle aventure.

0 Comments Join the Conversation →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *